Qui paie réellement le vrai prix des bonnes choses ?

qui paie le vrai prix des bonnes choses ?

#asklidl

Avec un chiffre d’affaires de 80 milliards d’euros en 2014, l’enseigne Lidl dispose de plus de 8.100 filiales dans 24 pays.

En France, la multinationale investit actuellement des sommes colossales pour se construire une nouvelle image de marque. Elle est devenue, en 2016, le plus gros investisseur publicitaire parmi les grandes surfaces avec 415 millions d'euros dépensés pour sa communication.*

Leader européen des enseignes de supermarchés discount, Lidl prétend que ses bananes et ananas sont produits de façon “durable”. Mais les travailleurs.ses agricoles des plantations fruitières qui approvisionnent ses étals perçoivent des salaires insuffisants pour vivre dignement, sont régulièrement exposés à des produits toxiques et confrontés à la répression syndicale.

Tant que les grandes enseignes comme Lidl exerceront une pression sur leurs fournisseurs pour tirer au maximum les prix vers le bas, les travailleurs-ses agricoles ne pourront ni sortir de la pauvreté, ni faire respecter leurs droits.

Le 18 mai 2017, en réponse à notre campagne, l’enseigne a annoncé qu’elle ne se fournissait plus en bananes provenant d’Equateur. Mais fuir ses responsabilités risque de mettre gravement en difficulté les travailleurs et travailleuses des plantations.

Ensemble, exigeons que Lidl paye un prix juste et s’engage pour le respect des droits des femmes et des hommes qui travaillent dans les plantations.

*BFM Business - Pub: Lidl est désormais l'enseigne qui dépense le plus en France - 07/02/2017

Parmi les propositions suivantes, choisissez une question sur laquelle interpeller Lidl en

sélectionnant le moyen d’interpellation de votre choix

Quand allez-vous faire respecter les droits des travailleurs.ses dans vos plantations ?

Combien gagnez-vous sur un kilo de bananes vendu dans votre magasin ?

Ceci est une erreur


Ceci est un succes

Considérez-vous la liberté syndicale comme un droit fondamental ?

Pourquoi fuir l’Equateur au lieu de mieux payer vos fournisseurs pour qu’ils versent enfin un salaire décent ?